Scor résiste à Xynthia et aux catastrophes dans le Pacifique

le 08/03/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

En dépit de plusieurs sinistres majeurs comme la tempête Xynthia en Europe et les inondations en Australie l'an dernier, le résultat net du groupe français de réassurance Scor a progressé de 13% à 418 millions d'euros (+64% à 151 millions au quatrième trimestre). Le chiffre d'affaires est aussi en hausse de 4,9% à 6,7 milliards (+11,9% à 1,67 milliard au quatrième trimestre) contre 6,6 milliards attendus.  Le début de l'année 2011 a été également marqué par une série de catastrophes qui ont de nouveau frappé l'Australie et la Nouvelle-Zélande avec un nouveau tremblement de terre. Scor estime à près de 100 millions d'euros en 2011 la charge pour le groupe en Australie et à 100 millions pour la Nouvelle-Zélande. « Il est évident que notre ratio combiné va être dégradé en raison de ces catastrophes au premier trimestre 2011. Mais ces événements seront absorbés et ils ne remettent pas en cause la solvabilité du groupe », a déclaré Denis Kessler, PDG de Scor. Par ailleurs, Denis Kessler a refusé de confirmer les informations de presse selon lesquelles Scor serait en discussion pour racheter l'américain Transamerica Reinsurance, une filiale de son concurrent néerlandais Aegon.

A lire aussi