La Coface se recentre sur l'assurance-crédit

le 02/03/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Photo: PHB/Agefi

Après un exercice 2009 marqué par la crise financière qui avait provoqué une perte de 163 millions d'euros, la filiale de Natixis affiche un résultat net positif de 61 millions en 2010. Ce redressement a été essentiellement obtenu grâce à l'amélioration de la situation économique des entreprises : le ratio de sinistres sur primes est ainsi passé de 98% à 53%, dont des "boni de liquidation" (reprise de provisions) équivalents à 6 points de ratio. Sans s'avancer sur un éventuel projet d'introduction en Bourse, les dirigeants ont confirmé le recentrage de Coface autour de son métier historique, l'assurance-crédit, qui a  généré 80% des revenus de la société. Seront abandonnés le projet d'agence de notation et les activités de services à faible valeur ajoutée. Dans l'affacturage (dont l'activité a fortement progressé en 2010), ne seront conservées que les implantations les plus rentables.

A lire aussi