Les banques américaines s’inquiètent du « foreclosure gate »

le 28/02/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Bank of America et Wells Fargo, les principaux prêteurs immobiliers américains, s’attendent à ce que les enquêtes en cours sur les saisies immobilières aux Etats-Unis débouchent sur des pénalités financières ou des sanctions des autorités de régulation. Dans son rapport annuel, Bank of America estime que ce dossier pourrait conduire à des «frais judiciaires substantiels».

A lire aussi