Le redressement de RBS occulté par les pertes en Irlande

le 24/02/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Royal Bank of Scotland a renoué avec le bénéfice au quatrième trimestre 2010 mais la banque britannique, copieusement renflouée par l'Etat durant la crise financière, a annoncé une perte de 1,1 milliard de livres en 2010, imputable pour une grande part à celle de sa filiale Ulster Bank. Les pertes liées à des dépréciations de créances ont atteint 930 millions de livres au dernier trimestre contre 782 millions au trimestre précédent.

A lire aussi