ZFS fait un pas de géant en Amérique latine en s’associant à Santander

le 23/02/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe suisse prend le contrôle des activités d’assurance de la banque espagnole dans cinq pays et scelle un accord de distribution de long terme

Zurich Financial Services prend appui sur les forces vives de Santander pour décrocher la lune en Amérique latine. L’assureur suisse a annoncé hier la création d’ici un an de «Zurich Santander Insurance America», entité basée à Madrid dont il détiendra 51% et regroupant l’activité d’assurance de la banque espagnole dans cinq pays (Brésil, Mexique, Chili, Argentine, Uruguay). Qui plus est, ZFS a conclu un accord de distribution bancaire exclusive avec Santander d’une durée initiale de 25 ans. L’opération ouvre ainsi à ZFS les portes de plus de 5.600 agences Santander dans la région.

Le montant de la transaction consiste en un paiement initial de 1,67 milliard de dollars (1,23 milliard d’euros), dont le financement sera assuré aux deux tiers par la trésorerie disponible et complété par l’émission de dette hybride, assorti de versements complémentaires sur 25 ans en fonction des résultats financiers du nouvel ensemble. Zurich Financial Services souligne que le versement initial correspond ainsi à 10 fois le résultat net attendu en 2010, un multiple qui devrait atteindre 11 ou 12 en tenant compte des paiements futurs. ZFS assure que l’opération aura un effet immédiatement positif sur son résultat par action et un impact «minime» sur sa solvabilité. Santander, de son côté, pourra consacrer le gain en capital (1,2 milliard de dollars) au renforcement de ses provisions génériques.

Le prix payé par ZFS est en tout cas jugé «modéré» par Raymond James, le courtier qualifiant cette «opération stratégiquement structurante» de véritable «propulsion verticale en Amérique latine». La transaction représente il est vrai une «étape majeure» selon le directeur général de ZFS Martin Senn dans la mise en œuvre des efforts déployés à destination des marchés émergents, là où les taux de pénétration des services financiers restent modestes. L’opération nouée avec Santander permettra de doubler, à 8%, la contribution de l’Amérique Latine au sein de l’activité du groupe et fera de Zurich Santander Insurance America le quatrième acteur régional (derrière Bradesco, Mapfre et Itau/Unibanco), plus précisément le troisième en vie et le sixième en non-vie. Le montant combiné des primes brutes émises en 2009 par les nouveaux partenaires sur le périmètre d’entente s’est élevé à 3,9 milliards de dollars.

A lire aussi