Les banques irlandaises derrière le pic d'urgence de la BCE

le 21/02/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La poussée enregistrée jeudi et vendredi dernier par la facilité de prêt marginal de la BCE n'est pas due à l'erreur d'une banque, comme les observateurs l'avaient d'abord cru. Elle est liée au processus d'enchères sur les dépôts et certains actifs d'Anglo Irish Bank et INBS. Afin de faciliter cette vente, les deux banques préfèrent recourir au financement d'urgence au jour le jour de la BCE plutôt que d'immobiliser du collatéral pour les opérations de refinancement à 7 jours auxquelles elles recouraient jusqu'à présent.

A lire aussi