KBC se redresse fortement au dernier trimestre 2010 grâce aux cessions

le 10/02/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La banque belge fait état d’un doublement de son bénéfice net au quatrième trimestre 2010, à 724 millions d’euros. Un montant nettement supérieur aux anticipations des analystes (440 millions), qui a profité des cessions réalisées par l’établissement, ainsi que d’un dynamisme commercial retrouvé, notamment en Europe centrale. De même, le résultat hors éléments exceptionnels atteint 168 millions : s’il recule de 23% sur un an (en raison notamment de provisions pour pertes de crédit en Irlande et d’une provision pour irrégularité), il excède largement les 83 millions du consensus. Pour l’année entière, le bénéfice atteint 1,86 milliard d’euros, contre une perte de 2,5 milliards en 2009.

A lire aussi