La Société Générale pourrait passer une provision sur l'Egypte

le 09/02/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Société générale pourrait passer une provision de 96 millions d'euros dans ses comptes du quatrième trimestre 2010 en raison de son exposition à l'Egypte, en proie à une crise politique qui paralyse le pays, estime KBW. D'après la Banque des règlements internationaux, les banques françaises sont les établissements de crédit les plus exposés à l'Egypte. Sur les 49,3 milliards de dollars de prêts consentis aux entreprises et au gouvernement égyptiens à fin septembre, les banques françaises ont prêté 17,6 milliards de dollars (12,89 milliards d'euros), selon la BRI.

A lire aussi