Décision favorable à JPMorgan dans les cartes de crédit

le 25/01/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Cour suprême américaine a jugé que la banque JPMorgan n'avait pas à prévenir par écrit les clients dont elle relevait le taux d'intérêt de la carte de crédit en raison d'un défaut de paiement. Les juges ont rejeté à l'unanimité la décision d'une cour d'appel de Californie, qui avait autorisé la poursuite d'une action en nom collectif lancée en 2004 contre la banque.

A lire aussi