Citigroup peine à convaincre

le 19/01/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Malgré un bénéfice dépassant les 10 milliards de dollars en 2010, contre une perte de 1,6 milliard en 2009, la banque américaine continue à montrer des signes de faiblesse, notamment en trading. Elle a surtout bénéficié du recul de ses provisions pour créances douteuses.

A lire aussi