Les banques françaises publient les tarifs des dix services standards

le 03/01/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Elles s'étaient engagées à les communiquer dès le 1er janvier. L'accessibilité de la liste reste toutefois inégale

Photo: Simon Dawson/Bloomberg

Peu ont sans doute pris la peine, un lendemain de réveillon, de vérifier si la liste des prix de dix services standards a bien été mise en ligne par les banques de détail opérant en France. Cela doit pourtant bien être le cas, comme l’a réaffirmé vendredi le ministère de l’Economie et des Finances dans un communiqué.

Bercy y précise en effet que, dans le cadre des engagements pris le 21 septembre dernier à la demande de la ministre Christine Lagarde, les banques s’étaient engagées à faire figurer sur leur site internet cet «extrait standard» dès le 1er janvier – une échéance qui n’avait jusqu’ici pas été communiquée. Autre échéance dévoilée dans le communiqué: cette liste devra figurer en tête des brochures tarifaires qui seront envoyées aux consommateurs à partir de la fin du mois de janvier.

Dans ces services standard, les mêmes pour chaque banque, figurent l’abonnement internet pour la gestion du compte, trois offres-types de cartes de paiement, le retrait d’un distributeur d’un autre établissement de la zone euro avec une carte internationale, le virement européen (conforme au projet Sepa sur les moyens de paiement), les frais de prélèvement, la commission d’intervention et l’assurance perte ou vol des moyens de paiement. Cette liste avait été arrêtée suite aux discussions menées au sein du Comité consultatif des services financiers (CCSF), qui réunit notamment les représentants des banques, des autorités de tutelle et des associations de consommateurs.

«Cette liste renforcera la transparence et facilitera la comparaison des tarifs d'une banque à l'autre pour des services courants», indique Bercy dans son communiqué. Cela dit, la liste n’est pas nécessairement d’un accès très aisé, chaque établissement la plaçant où bon lui semble dans l’arborescence de son site; plusieurs liens peuvent être nécessaires pour finalement tomber dessus.

Parmi les banques traditionnelles, la Société Générale et LCL avaient pris les devants dès vendredi. Pour les établissements mutualistes, il faut consulter les sites des banques ou des caisses régionales, autonomes en matière de politique commerciale. Ce qui donne des résultats inégaux selon les régions. Si l’ensemble des caisses du Crédit Agricole avaient mis la liste en ligne à la veille du week-end, elle était en cours de généralisation sur l’ensemble des sites des réseaux Banque Populaire et Caisse d’Epargne.

A lire aussi