Royal Bank of Scotland prévoit un quatrième trimestre difficile

le 05/11/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

RBS estime que les conditions du marché restent difficiles au quatrième trimestre et ajoute qu'une taxe bancaire imposée en Grande-Bretagne risque de lui coûter jusqu'à 250 millions de livres de charges supplémentaires l'an prochain. La banque a fait état vendredi d'une perte d'exploitation de 132 millions de livres (151 millions d'euros) au troisième trimestre contre un bénéfice de 869 millions un an auparavant. Le solde a été affecté par une charge de 858 millions de livres liée à la variation de la "fair value" de la dette.

A lire aussi