Banques

Une solvabilité incomprise

le 07/02/2019 L'AGEFI Hebdo

​Le secteur européen est globalement solide mais il ne parvient pas à rassurer les investisseurs

Une solvabilité incomprise
Andrea Enria a succédé à Danièle Nouy à la présidence du Mécanisme de supervision unique ce 1er janvier.
(Bloomberg)
Alors que la saison des résultats 2018 est ouverte, BNP Paribas et la Société Générale se succédant ces 6 et 7 février, la question de leur solvabilité reste en suspens. Les tests de résistance réalisés dans l’Union européenne par l’ABE (Autorité bancaire européenne), avec le scénario extrême le...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

Ailleurs sur le web

A lire aussi