BNP Paribas

Le paradoxe allemand

le 14/06/2018 L'AGEFI Hebdo

Dans un paysage bancaire quasi figé outre-Rhin, la banque française mise sur ses propres forces pour s’imposer.

Le paradoxe allemand
Depuis Francfort, BNP Paribas balaie les rumeurs qui lui prêtent l’intention de racheter Commerzbank mais veut doubler à terme ses revenus (restreints) outre-Rhin.
(DR)
Loin des gros titres sur l’éventuelle fusion de deux géants malades de la finance allemande, Commerzbank et Deutsche Bank, BNP Paribas garde la tête froide dans ses bureaux de Francfort. Et balaie les rumeurs qui lui prêtent l’intention de racheter Commerzbank : « Nous ne ferons pas de grosses...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi