L’humain au cœur de la stratégie de la Maif

le 14/06/2018 L'AGEFI Hebdo

L’humain au cœur de la stratégie de la Maif

Face à l’émergence de l’intelligence artificielle (IA), nous regardons trois aspects au sein de la Maif : en quoi l’IA apporte quelque chose à l’entreprise, aux clients et aux collaborateurs. Nous avons également publié il y a un an une charte éthique pour un monde numérique résolument humain, qui nous donne une direction : faire que cette intelligence artificielle respecte l’homme. Par exemple, la relation sociétaire est au cœur de notre métier. Un collaborateur peut avoir peur que l’intelligence artificielle le remplace dans cette relation sociétaire. Notre choix vise l’inverse : faire que l’intelligence artificielle, parce qu’elle permet de traiter toute une quantité de données et de débroussailler des données existantes, donne finalement plus de temps à notre collaborateur. De la même façon, le sociétaire pourrait avoir peur que l’IA remplace la relation très humaine qu’il a aujourd’hui avec la Maif. Ici, le sociétaire peut toujours choisir la façon d’être en interaction avec nous, soit à travers des chatbots, soit en s’adressant directement à nos conseillers.

Nicolas Siegler, directeur général adjoint, en charge des systèmes d’information à la Maif (vidéo enregistrée le 25/05/2018).

Sur le même sujet

Ailleurs sur le web

A lire aussi