Les banques françaises apprivoisent la norme IFRS 9

le 19/04/2018 L'AGEFI Hebdo

Elles enregistrent un effet négatif allant de 10 à 30 points de base sur leur CET 1, face à une moyenne de 24 au sein du secteur européen.

Les banques françaises apprivoisent la norme IFRS 9
La Société Générale estime l’impact d’IFRS 9 à 15 points de base sur son ratio de solvabilité.
(Bloomerg)
Entrée en vigueur en début d’année, la norme IFRS 9, qui édicte de nouvelles règles de comptabilité pour les instruments financiers (créances, prêts, participations, dettes, placements de trésorerie, dérivés de marché), a constitué pour le secteur bancaire un chantier de taille qui reste...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi