Les banques italiennes vont mieux

le 21/09/2017 L'AGEFI Hebdo

Unicredit
(Bloomberg)
Secondaire. La Banque d’Italie indique que le segment des créances douteuses le plus « en souffrance » (« sofferenze ») des banques de la Botte a fondu fin juillet à son plus bas niveau depuis trois ans, à 173,6 milliards d’euros. L’horizon pourrait continuer à s’éclaircir. Dans une note, Scope...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi