Actifs toxiques

Des « bad banks » pour refuge

le 16/02/2017 L'AGEFI Hebdo

L’EBA et la BCE sont favorables à un réseau européen de structures de défaisance.

Des « bad banks » pour refuge
Vitor Constâncio, vice-président de la BCE.
(rea)
Pas un ne manque à l’appel : Klaus Regling, président du Mécanisme européen de stabilité (MES), Andrea Enria, patron de l’Autorité bancaire européenne (EBA), Valdis Dombrovskis, vice-président de la Commission, sans oublier la Banque centrale européenne (BCE) par la voix de Vitor Constâncio. En l...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

A lire aussi