Arkéa se veut indispensable sur tous les segments de la sous-traitance

le 26/01/2017 L'AGEFI Hebdo

Ce « partenaire au service du développement de ses concurrents » pousse son volume d’activité pour gagner encore en rentabilité.

La volonté date de 2008, la structuration de 2011 et, dans la foulée, les premiers clients ont signé avec le Crédit Mutuel Arkéa (CMA) pour qu’il leur fournisse des prestations de services en banque et paiements. Des contrats d’une durée moyenne d’au moins cinq ans. Si certains sont en cours de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

Sur le même sujet

A lire aussi