Protection des données

Préserver la confiance

le 24/11/2016 L'AGEFI Hebdo

Contraintes de clarifier leur usage des données, les banques françaises veulent faire bonne figure.

 Préserver la confiance
(Fotolia)
Le sujet est hautement sensible. ING l’a appris à ses dépens quand, en 2014, la banque décide de vendre les données de ses clients à des entreprises tierces et récolte des critiques indignées de toutes parts. Plus récemment, l’assureur britannique Admiral, qui utilisait les données personnelles...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

Sur le même sujet

A lire aussi