Big data

Les données rendent la lutte contre la fraude plus efficace

le 03/11/2016 L'AGEFI Hebdo

L’utilisation de données externes et l’usage du « machine learning » donnent des perspectives nouvelles à la sécurisation des transactions.

En 2015, la fraude aux paiements a coûté 522 millions d’euros en France. Certes, le taux de fraude n’est que de 0,082 %, mais les deux tiers ont lieu lors de paiements à distance (card not present). « Plus on dématérialise, plus la fraude augmente », souligne Thierry le Forban, product manager...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

Sur le même sujet

A lire aussi