Assurance-santé : Les jeux sont loin d'être faits

le 20/10/2016 L'AGEFI Hebdo

Si le bénéfice n'est pas encore une évidence pour les salariés, les opérateurs y ont gagné un marché de la santé croissant.

Assurance-santé : Les jeux sont loin d'être faits
(Fotolia)
Tout va bien. Avec l’Accord national interprofessionnel (ANI), les salariés peuvent tous avoir une couverture santé. L'entreprise prend en charge la moitié de la cotisation, au moins sur le « panier de soins », une couverture minimale. Cependant, 15 % à 20 % d'entre elles, surtout très petites ...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

Sur le même sujet

A lire aussi