Plus de prudence

le 23/09/2010 L'AGEFI Hebdo

Franz-Christoph Zeitler, vice-président de la Bundesbank

« Quand on compare les mesures annoncées avec le projet tel qu’il était au début des travaux, je pense que nous avons atteint un compromis acceptable » (14 septembre 2010)

Miguel Angel Fernandez Ordonez, membre du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE)

« Il est probable que certaines banques aient besoin de capitaux supplémentaires. Les autorités de régulation doivent désormais penser à se concentrer sur d’autres problèmes, notamment sur la façon de traiter les banques d’importance systémique » (13 septembre 2010)

Jean-Claude Trichet, président de la BCE

« La difficulté demeure pour les banques de développer l’offre de crédit au secteur non financier quand la demande reprendra. Si nécessaire, les banques feraient bien de conserver leurs gains liés au marché pour renforcer leur capital ou tirer le plein profit des mesures de soutien publiques » (2 septembre 2010)

A lire aussi