Rencontre avec... Leo Salom, directeur général de Barclays Global Retail and Commercial Banking pour l'Europe de l'Ouest

« Le marché français continuera à servir de centre d’excellence »

le 08/07/2010 L'AGEFI Hebdo

Quelles sont les principales orientations de votre offensive dans la banque de détail européenne ?

Nous nous sommes fixé pour objectif de faire partie des cinq banques de détail les plus importantes en Espagne et au Portugal. Les stratégies utilisées dans chaque marché sont néanmoins spécifiques. En Espagne, nous allons optimiser le réseau d’agences existant, qui sont au nombre de 600 ainsi que 70 centres Premier. Au Portugal, nous avons l’intention de croître organiquement en portant le nombre de nos agences à 300 à travers le pays.

Qu’en est-il du marché italien ?

Notre approche en Italie est plus différenciée : nous ne disposons pas dans ce pays d’un réseau de distribution, si bien que nous avons décidé de nous concentrer sur des investissements dans dix villes spécifiques situées dans la région du nord et celle de Rome au travers de 700 points de distribution.

Les objectifs sur le marché français semblent beaucoup moins clairs. Comment y définiriez-vous vos ambitions ?

Le marché français a toujours servi de centre d’excellence : nos produits structurés y sont créés et exportés dans d’autres pays européens et nous avons l’intention de continuer à étendre cette propriété intellectuelle au travers de ces marchés. Alors que dans le passé, nous avions une approche sur toutes les clientèles particulières en France, notre ambition est désormais de développer notre proposition à l’égard de notre clientèle Premier dont nous estimons le nombre total à quelque 10 % de la population. Nous avons d’ores et déjà doublé notre clientèle dans ce marché au cours des deux dernières années et entendons poursuivre dans ce sens.

A lire aussi