« Home sweet home »

le 18/02/2016 L'AGEFI Hebdo

Un krach boursier et quelques étranges disparitions de financiers chinois plus tard, HSBC est revenu à la raison. Le groupe, qui menaçait de transférer son siège de Londres vers Hong Kong en invoquant le coût de la taxe bancaire britannique, s’est souvenu que la nationalité d’une banque n’était...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

A lire aussi