Banques italiennes, un si long chemin de croix

le 18/02/2016 L'AGEFI Hebdo

Entre les attentes déçues sur la consolidation et le fardeau des créances douteuses, le secteur est le mouton noir des marchés.

Banques italiennes, un si long chemin de croix
L’annonce d’une union entre Banca Popolare di Milano (ici, le hall d’entree du siège social à Milan) et Banco Popolare paraît imminente.
(rea)
Au printemps 2015, les plus grands espoirs étaient permis pour le secteur bancaire italien. Alors que le gouvernement clamait sa volonté de s’attaquer au boulet des créances douteuses, la réforme des popolari, ou banques mutualistes, devait précipiter la consolidation d’un secteur bien fragmenté....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

A lire aussi