UniCredit fait évoluer sa banque de détail

le 03/07/2014 L'AGEFI Hebdo

Contrôle. Dans le cadre de son plan de restructuration 2013-2018, UniCredit a signé un accord avec les syndicats pour la suppression de 2.400 emplois dans son réseau (sur 8.500 à terme, soit 6 % de ses effectifs), avec l’embauche de 800 jeunes et 670 contrats d’apprentissage transformés en contrats à durée indéterminée. Les négociations pour la suite des suppressions d’emplois prévues se poursuivront l’an prochain. Dans le même temps, la banque italienne a réussi à céder 30 % de sa filiale Fineco sur le marché. La cotation valorise cette banque en ligne environ 2,24 milliards d’euros. Elle permet surtout à UniCredit d’améliorer sa solvabilité tout en gardant le contrôle de Fineco qui compte 917.000 clients en banque de détail, courtage et gestion privée, 1,1 milliard d’euros de revenus et 45,6 milliards d’euros d’actifs à fin mars. Cette opération donne aussi à UniCredit un nouvel accès au marché.

A lire aussi