«Responsable», BNP Paribas maintient son cap

le 03/07/2014 L'AGEFI Hebdo

«Responsable», BNP Paribas maintient son cap

Sécurité. Jean-Laurent Bonnafé, directeur général, a exprimé ses « regrets » : BNP Paribas est « responsable » d’avoir enfreint certaines lois et réglementations des Etats-Unis. Ainsi, la banque française « accepte » de payer 8,97 milliards de dollars (6,6 milliards d’euros), entraînant une charge exceptionnelle (lire ci-contre), ainsi qu’« une suspension temporaire, pour une durée d’un an à compter du 1er janvier 2015, de certaines opérations directes de compensation en dollars US, portant principalement sur le périmètre de l’activité de financement du négoce international de matières premières, pour la partie pétrole et gaz, dans certaines implantations ». Ce point important en termes opérationnels ne toucherait pourtant qu’une petite partie de l’activité. Le groupe confirme donc son plan à moyen terme : « En particulier, les États-Unis demeurent un marché stratégique, souligne-t-il, et nous comptons continuer à y développer nos activités. » En outre, à terme, les activités de clearing en dollars se feront à New York, dans un nouveau département baptisé « Sécurité Financière Groupe aux Etats-Unis », au sein de la fonction « conformité groupe ».

A lire aussi