Les prêts à l’habitat tirés par les rachats de crédit

le 24/07/2014 L'AGEFI Hebdo

Les prêts à l’habitat tirés par les rachats de crédit

Transformation. L’encours de crédit à l’habitat aux particuliers en France atteignait 819 milliards d’euros à la fin de 2013, indique le document « Analyses et synthèses » de juillet de l’ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution). Le fait notable dans la production de crédit est l’importance prise par les acquéreurs déjà propriétaires et surtout « la très forte progression des rachats de crédits externes » (c’est-à-dire hors renégociations consenties par les banques à leurs propres clients) qui représentaient en fin d’année 18,1 % de la production, un niveau record depuis 2007. Selon les établissements, la part des rachats externes varie de 0 à 34,4 %, note l’ACPR. « Cette tendance paraît difficilement soutenable sur le long terme », indique l’autorité dont l’enquête « a fait apparaître que plusieurs banques ne procédaient pas à la valorisation des biens sous-jacents au moment de l’émission des nouveaux crédits ». « Il importe que les banques soient en mesure de procéder à une évaluation régulière de leurs garanties réelles tout au long de la vie des prêts afin d’anticiper tout retournement brutal du marché du résidentiel. »

A lire aussi