On n'arrête pas le progrès

le 13/11/2014 L'AGEFI Hebdo

La sophistication des fraudeurs n’a pas de limites. Plus de 800.000 euros ont ainsi été détournés de comptes de La Banque Postale à Toulouse via des virements frauduleux. Le virement par internet est pourtant une opération parmi les plus sécurisées, les bénéficiaires devant être auparavant enregistrés et l’utilisateur confirmer cet enregistrement via un code reçu par SMS. Interrogée par 01net, la filiale de La Poste a affirmé que ses outils étaient hors de cause. Les pirates auraient mixé des techniques de phishing pour récupérer les identifiants, et des malwares mobiles pour intercepter les codes de validation sur les smartphones… Un nouveau coup pour le terminal mobile comme instrument d’authentification, alors que le piratage via les réseaux wifi est en hausse… Les spécialistes de la sécurité ont du pain sur la planche.

A lire aussi