Rencontre avec… Jean-Paul Sabet, responsable adjoint du pôle de banque de détail à l'international de BNP Paribas

« Nous avons initié le retrait de la cote de TEB »

le 02/04/2015 L'AGEFI Hebdo

« Nous avons initié le retrait de la cote de TEB »
(DR)

Où en est l’intégration de Bank BGZ en Pologne ?

Nous avons acquis Bank BGZ auprès de Rabobank en septembre dernier. Nous attendons l’accord des régulateurs courant avril pour réaliser la fusion juridique avec BNP Paribas Polska au deuxième trimestre. En parallèle, nous mettons en œuvre notre programme d’intégration à trois ans pour réaliser des synergies que nous détaillerons lors des résultats du premier trimestre (le 30 avril, NDLR). La nouvelle entité, dont la marque sera dévoilée mi-juin, intégrera cinq lignes de métiers : le retail (banque de détail et privée), Personal Finance enrichi de Sygma (le crédit sur les points de vente de LaSer Cofinoga), PME – notamment agricoles et agri-industrielles (30 % de part de marché) –, Corporate Banking et CIB (banque de financement et d’investissement).

Le plan d’action 2015 fixe des objectifs de développement en Turquie. Ce début d’année est-il de bon présage ?

Des élections législatives sont prévues en juin. Le contexte politique en Turquie et dans la région reste un facteur d’incertitudes. Toutefois, en 2014, TEB a rempli ses objectifs en compensant la perte de marges sur les crédits. Le produit net bancaire s’est élevé à 3,1 milliards de livres turques (+13,4 % par rapport à 2013) et le résultat à 709 millions de livres turques (+10,5 % par rapport à l’année précédente). Fin 2014, nous avons aussi initié le retrait de la cote de TEB, tout juste accordé par la loi. L’opération, qui porte sur 4 % de flottant, valorise TEB à hauteur de 5,4 milliards de livres turques. BNP Paribas, détient la majorité du capital directement et indirectement, via la holding à 50/50 avec le groupe Colakoglu.

Vous devez aussi renforcer votre coopération avec la banque de Nankin en Chine…

Oui. Pour cela, nous devons boucler une augmentation de capital entre avril et juin qui permettra à BNP Paribas de porter notre part de capital dans la banque de Nankin – dont nous sommes partenaires depuis 2005 – de plus de 16 % à près de 20 %.

A lire aussi