L’assureur Maif veut sortir du lot

le 12/06/2014 L'AGEFI Hebdo

Croisée. Avec un résultat net de 176 millions d’euros (+ 11,5 % par rapport à 2012), pour un chiffre d’affaires consolidé de 3,16 milliards (+ 4 %), et un ratio combiné en amélioration de 5,5 points, à 95,2 %, l’assureur mutualiste Maif confirme, dit-il « l’attractivité de son modèle avec 3,022 millions de sociétaires » (+18.500 en net sur 2013). Ajoutant une croissance de sa collecte brute en assurance vie de 12 % (+207 millions d’euros en net) et de son activité non-vie (+2,5 %), le groupe estime devoir garder son « indépendance » et son « modèle différenciant ». Une Société générale de groupe d’assurance (Sgam) étant désormais considérée par le régulateur comme un ensemble intégré, Maif sort donc de Sferen, la Sgam créée avec Macif et Matmut en 2009. L’assureur entend toutefois maintenir ses accords tels que Sferen Réparations. Et rappelle son partenariat avec la MGEN pour une distribution croisée.

A lire aussi