L’assurance-crédit fait le dos rond

le 07/01/2016 L'AGEFI Hebdo

La course à la différenciation fait rage dans un secteur concurrentiel et concentré, affecté par l’atonie macroéconomique.

L’assurance-crédit fait le dos rond
Le siège de Coface à Bois-Colombes.
(rea)
Depuis son siège de la Place des Saisons à La Défense, Euler Hermes attend le nouveau printemps de la croissance économique. Vigies privilégiées de l’état de santé des entreprises à travers la planète, le numéro un mondial de l’assurance-crédit et ses dauphins Atradius et Coface (le trio contrôle...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

Sur le même sujet

A lire aussi