Commercial & marketing

Le crédit renouvelable s’est bien repositionné

le 18/12/2014 L'AGEFI Hebdo

Utile. L’Association française des sociétés financières a tiré un bilan des lois Lagarde et Hamon, par une étude portant sur l’évolution des crédits renouvelables entre 2010 et 2014. Résultat : moins de comptes de crédit renouvelable sont ouverts, les fermetures de comptes se sont accélérées, le montant maximum autorisé a baissé de 3.160 euros en 2011 à 2.270 euros en 2014 (-30 %), 85 % des comptes ouverts ont un montant d’autorisation inférieur à 3.000 euros et l’utilisation du crédit de ces comptes a chuté de 26 %. Ils sont désormais employés pour la gestion de budget et le financement de petits achats récurrents. Surtout, les crédits renouvelables se retrouvent moins souvent dans les dossiers de surendettement (32 % début 2014 contre 42 % en 2011).

A lire aussi