CNP Assurances aborde une nouvelle ère

le 28/08/2014 L'AGEFI Hebdo

CNP Assurances aborde une nouvelle ère

Co-assurance. Ce n’est pas le dernier épisode mais, cet été, CNP a dévoilé son nouvel accord de distribution avec BPCE à compter de 2016, pour une durée de sept ans reconductible par périodes de trois ans. Ainsi, BPCE va mettre en œuvre la plate-forme dédiée qu’il souhaitait au sein de sa filiale Natixis. CNP va pour sa part continuer de gérer les contrats d’assurance-vie et capitalisation déjà distribués par les Caisses d’Épargne et leurs versements à venir, mais aussi proposer à tous les réseaux de son partenaire (Banque Populaire, Caisse d’Epargne et Crédit Foncier) de l’assurance des emprunteurs en co-assurance (66 % CNP, 34 % Natixis Assurances), de la prévoyance collective pour les professionnels et entreprises, ainsi que des contrats de dépendance et garanties du locataire de façon plus ciblée. Pour autant, CNP perd une source importante de revenus (L’Ecureuil lui a fourni 5,25 milliards d’euros de chiffre d’affaires, contre 4,70 milliards pour La Banque Postale sur un total France de 12,42 milliards) et a annoncé le prochain épisode, avec son autre distributeur et actionnaire : l’assureur entend « engager rapidement des discussions avec La Banque Postale » (lire le tableau).

A lire aussi