Wells Fargo en pleine forme

le 19/04/2012 L'AGEFI Hebdo

Embellie. Wells Fargo confirme son statut à part. Pour le huitième trimestre consécutif, la quatrième banque américaine affiche un bénéfice net en hausse

, quand ceux de JPMorgan et Citigroup baissent à fin mars. Sorti gagnant de la crise, le leader national des crédits immobiliers tire profit d’une bonne activité commerciale et de la baisse des créances douteuses ou irrécouvrables. Du côté de Citigroup, «si le contexte d’exploitation s’est amélioré au premier trimestre, il y a encore de nombreuses incertitudes macroéconomiques et nous allons continuer à gérer les risques de façon prudente», estime le directeur général Vikram Pandit. Le groupe a diminué ses dépenses de 7% sur le trimestre et continué à réduire son stock d’actifs à vendre ou en extinction (-29% sur un an) qui représente encore 11% du total consolidé. Les revenus de banque de financement et d’investissement ont bondi de 65% depuis fin décembre, mais restent en repli de 12% sur un an. L’évolution est similaire chez JPMorgan, qui profite surtout du redressement de sa banque de détail.

A lire aussi