Visa et MasterCard en double peine

le 23/05/2013 L'AGEFI Hebdo

Concurrence. MasterCard s’est offert une publicité pour défendre l’interchange. Visa et lui bataillent ainsi encore, en France et en Europe, pour expliquer qu’une baisse significative des frais liés au paiement par carte serait préjudiciable. L’Autorité de la concurrence a lancé un test pour savoir si leurs propositions visant à baisser leurs commissions interbancaires sur l’usage de leurs cartes « 

only » en France (sans le logo CB) conviendrait au marché - et à la Fédération du commerce et de la distribution qui l’a saisie. Les deux opérateurs feraient un effort sur les commissions versées par la banque du commerçant à celle du porteur de la carte lors d’un paiement, ainsi que sur le montant dû par la banque du porteur lors d’un retrait à celle qui gère le distributeur de billets dans le cas de MasterCard (voir le tableau). Sinon, ils risquent de les voir qualifiées de « restriction à la concurrence » dans la mesure où ils fixent chacun des frais uniformes avec leurs membres respectifs. En même temps, Visa Europe a proposé à Bruxelles de diviser par deux ses tarifs interbancaires pour les ramener au même niveau que ceux de Mastercard, 0,3 %. L’association espère ainsi éviter une éventuelle amende qui sanctionnerait des pratiques nuisant à la concurrence entre banques.

A lire aussi