Visa marque un point sur le marché européen

le 05/12/2013 L'AGEFI Hebdo

86% des Français savent ce qu’est un portefeuille numérique mobile ou en ont entendu parler, selon Ipsos Elia Consulting.

En lançant son portefeuille numérique universel et pan-européen, V.me by Visa, Visa Europe dispose d’entrée de jeu de trois distributeurs en France : LCL, Banques Populaires et Caisses d’Epargne (BPCE) et d’un au Royaume-Uni (Nationwide Building Society). D’autres pilotes existent en Espagne et en Pologne. Par ailleurs, plus de 4.000 commerçants (pour 1.400 aujourd’hui) accepteront V.me fin janvier. Un réseau d’acceptation sans commune mesure avec celui de Paylib. Cette solution franco-française proposée par BNP Paribas, La Banque Postale et Société Générale est progressivement acceptée par les « huit plus gros e-commerçants de France », indiquent les banques partenaires, depuis septembre… BPCE, qui précise que son porte-monnaie numérique S-money va se « glisser » dans V.me, annonce en outre « d’autres services complémentaires au paiement ». Ainsi, les banques ne se laissent pas forcément distancer sur le terrain du paiement. Il est vrai que 77 % des Français se déclarant prêts à régler par mobile seraient incités à adopter ce dernier s’il était développé par leur banque, selon une enquête Ipsos pour Elia Consulting.

A lire aussi