Olivier Arroua, associé du cabinet de conseil Selenis

« La valeur réside dans le portefeuille de clients »

le 13/03/2014 L'AGEFI Hebdo

Les investissements du Crédit Mutuel dans les technologies sont-ils porteurs ?

Le groupe est l'un des plus avancés dans le domaine technologique et a toujours été convaincu d’une convergence des paiements et d’autres services vers la téléphonie. Certains ont douté de la pertinence pour une banque de devenir opérateur virtuel (MVNO). Or, la vente annoncée par Bouygues, à Free, de ses 15.000 antennes et de fréquences mobiles à prix coûtant valide la stratégie du Crédit Mutuel. Elle démontre que la valeur n’est pas dans les infrastructures mais dans le portefeuille clients. Néanmoins, elle engendre aussi un risque pour la banque.

Quel risque ?

Aujourd’hui Crédit Mutuel est un « full MVNO  » : il peut utiliser différents réseaux et obtenir les meilleurs tarifs et services du marché. Mais, l'opération entre Bouygues et Free est conditionnée à la possibilité pour le premier de prendre le contrôle de SFR. Cette concentration, qui peut entraîner des perturbations pour les utilisateurs, réduit aussi sa marge de négociation. De plus, le contexte montre que les opérateurs physiques n’ont guère besoin d’intermédiaires pour la distribution. Pour garantir son autonomie, la qualité du service et une capacité d’innovation, le Crédit Mutuel pourrait avoir intérêt à se rapprocher de Free.

Quel rôle reste-t-il aux agences bancaires ?

Avec environ 5.300 points de vente, le Crédit Mutuel est le deuxième réseau de France. Toutes les agences ne sont pas rentables. La fréquentation baisse. Mais le groupe y a accru le nombre d’entretiens avec ses clients. La proximité est l'une des valeurs du Crédit Mutuel. Il peut l’utiliser comme argument auprès des particuliers, notamment auprès d’une clientèle de seniors plutôt aisée. Il peut aussi s’en servir auprès des professionnels, les conseiller dans l’accès au marché, voire repérer des dossiers dans lesquels sa branche d’assurances pourrait intervenir en direct.

A lire aussi