Unanimes

le 27/06/2013 L'AGEFI Hebdo

Bernard Spitz, président de la Fédération française des sociétés d’assurances

« On réalise que [cette mesure] serait dangereuse pour l’ordre public et coûteuse à la mutualisation sans avantage pour le consommateur. Cette mesure entraînerait une inévitable hausses des tarifs sans aucun avantage en contrepartie » (26 avril 2013)

Roger Belot, PDG de la Maif

« Au départ, l’intention est bonne mais le moyen ne l’est pas. Il n’y aura pas de miracle, ce sera au détriment du service. Cela va aboutir à faire des consommateurs d’assurance ‘zappeurs’. Chacun ira chercher la dernière promotion, les soldes au détriment de la qualité »  (3 mai 2013)

Gérard Andreck, président du groupe Macif et du Groupement des entreprises mutuelles d’assurance

« Nous sommes contre. Dans la phase amont, il n’y a pas eu assez de concertation. Le marché est saturé. Sur celui de l’assurance auto, la concurrence est déjà bien là »  (3 mai 2013)

A lire aussi