Rencontre avec... Gilbert Labbé, responsable de la commission Sepa* et moyens de paiement à l’AFTE** et responsable de la trésorerie chez EDF

« Toutes les banques ne maîtrisent pas tous les formats »

le 01/11/2012 L'AGEFI Hebdo

Les pratiques bancaires sur le Sepa sont-elles unifiées ?

On constate une certaine diversité dans la préparation des banques sur les paiements Sepa. Ainsi, dans l’éventualité où nous n’aurions plus l’obligation de générer nous-mêmes les codes BIC (Bank International Code) à partir de 2014 ou 2016, les banques devant prendre le relais, il aurait été souhaitable de se passer d’avoir à générer ces codes pendant la période transitoire. Or toutes les banques ne sont pas prêtes à gérer les BIC, ce qui peut obliger les entreprises à mettre en œuvre des solutions « jetables ». Autre source d’hétérogénéité, certains formats un peu annexes aux moyens de paiement, par exemple le nouvel avis d’opéré, le format camt.054, ne sont pas maîtrisés par toutes les banques. Ce sera sans doute le cas en février 2014 mais avant cela, nous ne pouvons pas démarrer un projet Sepa dans sa totalité sans mettre en place des solutions palliatives.

*Single Euro Payments Area.

**Association française des trésoriers d'entreprise.

A lire aussi