Dossier Crédit client

Tinubu Square s’attaque au risque de crédit des entreprises

le 28/03/2013 L'AGEFI Hebdo

Non contente d'apporter ses solutions en gestion des risques aux assureurs-crédit, la plate-forme séduit les directions financières.

Depuis le lancement de notre Risk Management Center en 2011, une plate-forme 100 % 'cloud', nous avons déjà séduit plus d’une centaine d’entreprises en France, en Angleterre et au Benelux. » Directeur commercial de Tinubu Square, Denis Thibaudin ne cache pas sa satisfaction. Et lorsqu’on lui demande d'analyser les raisons de ce succès, c’est l’argument de la crise qui apparaît en premier : « Lorsque la conjoncture économique se dégrade, cela se ressent toujours sur les délais de paiement et la problématique du risque de crédit devient plus prégnante. Cela étant dit, ce risque existe toujours, quel que soit le contexte économique, et les entreprises ont pris conscience qu'elles devaient le maîtriser. Tout cela fait que le 'credit management', longtemps considéré comme le parent pauvre des investissements informatiques, est aujourd'hui inscrit dans l'agenda de nombreuses directions financières. »

Une visibilité complète

Ces directions financières apprécient également la facilité d'intégration de la plate-forme au système d'information de l'entreprise. « Comme l'application et les données sont dans les 'nuages', et que nous utilisons les grands standards du marché, il ne nous faut que quelques jours pour l'interconnecter aux systèmes comptables et commerciaux de nos clients », souligne Denis Thibaudin.

L’autre clé du succès de la plate-forme réside dans son positionnement qui couvre l’ensemble de la chaîne de management du risque. En intégrant les services Tinubu Credit Intelligence et Tinubu Risk Analyst, sur lesquels viennent s’agréger les données en provenance d'une douzaine de sourceurs d'information comme Dun & Bradstreet, Informa ou Graydon, et les données internes du client, la plate-forme RMC offre une visibilité complète et en temps réel du risque de crédit, tant au niveau local qu'à l'international. « Les recommandations que nous soumettons à nos clients sont le fruit du croisement de nombreuses informations, confirme Denis Thibaudin. Nous allons chercher dans les systèmes comptables de nos clients l’exposition aux risques auxquels ils sont confrontés. Nous évaluons ensuite et surveillons ce risque d’insolvabilité en croisant les données des outils CRM (gestion de la relation client, NDLR) de nos clients et des sourceurs d’information avec nos algorithmes et les analyses réalisées par nos propres experts. L’objectif étant que ces recommandations s’intègrent aux différentes stratégies de risque mises en place par nos clients en fonction de leurs activités ou des pays qu'ils ciblent. »

La plate-forme est également utilisée plus en amont afin de prévenir les risques dès le stade de la prospection. Elle permet en effet à une force commerciale d’effectuer des demandes d'information sur la santé d'une entreprise. « Ce faisant, nous aidons nos clients à mieux cibler leurs prospects, à mieux négocier avec eux les termes de paiement, ce qui leur permet de prévenir et limiter leur exposition aux risques », conclut Denis Thibaudin.

A lire aussi