Tenir les positions

le 26/05/2011 L'AGEFI Hebdo

Michel Pébereau, président de BNP Paribas

« Notre stratégie dépendra aussi de la progression de la construction européenne et des possibilités d’ouverture des pays émergents aux banques étrangères, notamment en Asie, qui leur reste largement fermée »

(Les Echos, 12 mai 2011)

Jean-Marie Sander, président de Crédit Agricole SA

« En Grèce, le redressement est enclenché mais il reste dépendant de l’évolution de la conjoncture économique grecque sur laquelle nous n’avons aucune prise »

(La Tribune, 20 avril 2011)

Frédéric Oudéa, PDG de Société Générale

« Nous avons subi un impact des troubles en Côte d’Ivoire, en Egypte et en Tunisie. Certaines de nos banques ont dû fermer pendant quelque temps. Nous avons décidé de passer une provision prudente pour les risques, de 51 millions d’euros »

(CNBC, 5 mai 2011)

A lire aussi