SMACL Assurances investit dans la qualité de ses données

le 16/01/2014 L'AGEFI Hebdo

Pour se conformer aux exigences de Solvabilité II, SMACL Assurances s’est dotée d’une solution en gestion de qualité des données.

Spécialisée dans les garanties et les services d’assurance aux collectivités territoriales, associations et particuliers, SMACL Assurances (Société Mutuelle d’Assurances des Collectivités Locales) a décidé d’investir sur la qualité de ses données fin 2011. « Notre métier nous amène à alimenter fréquemment notre entrepôt de données avec des informations en provenance de différents systèmes métiers, ce qui engendrait des problèmes de défaut de qualité que nous avions beaucoup de mal à évaluer, explique Philippe Guiraud, responsable du domaine fonctionnel décisionnel chez SMACL Assurances. A cela, est venue s'ajouter l’échéance de Solvabilité II qui nous impose d'assurer le contrôle de la qualité de nos données selon des critères d'exactitude, d'exhaustivité et de pertinence. C'est dans ce contexte que nous avons décidés de nous doter d’une solution de gestion de qualité des données. »

Après avoir évalué le périmètre du projet, SMACL Assurances lance en octobre 2012 un appel d'offres auprès de cinq éditeurs du marché. « Le projet ayant une forte connotation d'organisation, les trois responsables des principaux départements concernés, les sinistres, les contrats et la comptabilité-finance ont été impliqués à toutes les étapes de l'appel d'offres aux côtés de la direction des systèmes d’information (DSI) et du contrôle de gestion, souligne Philippe Guiraud. Et c’est à l’unanimité que l'application iWay Data Quality Center d’Information Builders a été retenue. »

Outre qu’elle représentait une proposition financière attractive, la solution mettait l’accent sur la correction des données. « De plus, ajoute Philippe Guiraud, nous utilisions déjà deux logiciels de cet éditeur, iWay DataMigrator pour l’intégration des informations dans notre entrepôt de données et Webfocus pour la partie ‘reporting’ et ‘business intelligence’. Ce qui a facilité l'intégration de l'outil dans notre système d’information. » C’est en effet iWay DataMigrator qui déclenche les contrôles dans iWay Data Quality Center, ce dernier se chargeant de générer le registre de toutes les données pour le reporting interne, ainsi que le registre des anomalies à corriger. « Dès qu'une erreur est détectée, elle est stockée dans une base de données, les équipes métiers disposant d’une interface Web où ils peuvent consulter l'encours des corrections à réaliser », explique Philippe Guiraud.

Gain de productivité

Grâce aux fonctionnalités de l'outil et à l’automatisation, le gain de productivité est important. « A titre d'exemple, il nous avait fallu 25 jours de développement pour mettre en place la détection des doublons du contrôle réglementaire de lutte contre le blanchiment d'argent, confie Philippe Guiraud. Aujourd'hui, grâce aux fonctions de ‘dédoublonnage’ intégrées à iWay Data Quality Center, il ne nous a fallu que trois jours pour réécrire cette partie. Dans le même ordre d'idées, grâce à la fonction d’analyse intégrée, nous n’avons plus besoin de faire appel à un prestataire externe pour réaliser un audit de nos données, et nous sommes entièrement autonomes pour évaluer les défauts de qualité. »

Six mois après le déploiement de la solution, le premier bilan est donc positif pour Philippe Giraud, même si les utilisateurs ont encore un peu de mal à se projeter sur la meilleure manière d'utiliser la solution. « Mais sur ce plan, l’appui du directoire nous aide beaucoup. Et à terme, cet outil va améliorer la qualité de nos données, ce qui nous permettra d’améliorer le service aux sociétaires, la prise de décision et le pilotage de l'entreprise », conclut Philippe Guiraud.

A lire aussi