Le secteur bancaire européen doit mettre la main à la poche

le 15/12/2011 L'AGEFI Hebdo

Recapitalisation. La facture est salée pour les banques européennes. Les 70 plus grands groupes du Vieux Continent doivent trouver près de 115 milliards d’euros pour satisfaire aux exigences de recapitalisation du secteur, selon l’Autorité bancaire européenne (EBA), soit 8,7 milliards d’euros supplémentaires par rapport au premier chiffrage. Objectif: atteindre un ratio de fonds propres Core Tier one de 9 %. Le temps presse, les banques devant trouver ces ressources financières d’ici à juin 2012. Tous les pays ne sont pas logés à la même enseigne. Si les banques françaises s’en sortent bien (lire page 20), l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne vont devoir mettre les bouchées doubles pour respecter les exhortations de l’EBA. Au regard des montants en jeu, les ventes d’actifs ne suffiront pas. Et il n’est pas dit que tous les acteurs puissent trouver les fonds sur les marchés financiers. Les Etats pourraient donc être contraints de mettre au pot, même si certains établissements refusent un tel soutien.

A lire aussi