Sberbank se donne les moyens de ses ambitions

le 22/03/2012 L'AGEFI Hebdo

Croissance. La première banque russe engagera mi-avril le processus de vente de 7,6 % de son capital, valorisés 4,4 milliards d’euros, a dévoilé Reuters. Cela ramènerait la participation de l’Etat juste au-dessus des 50 %. L’action Sberbank (58 milliards d’euros de capitalisation boursière) s’échange actuellement légèrement au-dessus du seuil de 100 roubles évoqué en octobre par son directeur général, German Gref, pour déclencher la cession. Sberbank peut attirer des investisseurs étrangers par la croissance de l’économie russe et la sienne propre. Contrôlant environ la moitié du secteur retail russe, le groupe a racheté l’an dernier le courtier Troika Dialog et créé avec BNP Paribas une coentreprise de crédit à la consommation dont il détient 70 %, qui pourrait rafler 25 % à 30 % de part de marché dans trois à cinq ans. De plus, Sberbank prévoit de réaliser au moins 5 % de ses bénéfices hors de Russie d’ici à 2014.

A lire aussi