Santander se prépare à une nouvelle ère

le 19/12/2013 L'AGEFI Hebdo

Succession. Santander est une des rares banques du continent à pouvoir reprendre l’offensive. Le groupe vient de racheter la participation de 8 % d’HSBC dans Bank of Shanghai qui pourrait ensuite être cotée. Alors qu’il a déjà une coentreprise de crédit à la consommation et une structure de crédit automobile en Chine, l’Espagnol compte développer avec son nouveau partenaire une coentreprise dans la banque de gros, ainsi que des activités de banque d'investissement via le financement des échanges commerciaux entre la Chine et l'Amérique latine qui lui fournit la moitié de son résultat net. Mais son opération la plus structurante en 2014 sera sans doute l’introduction en Bourse de sa filiale britannique. Certains estiment que celle-ci serait l’occasion pour Ana Botin, actuelle directrice générale de Santander UK, de succéder à son père Emilio à la présidence du groupe. Cela expliquerait que, dix semaines après sa nomination, le directeur financier de Royal Bank of Scotland, Nathan Bostock, a démissionné pour rejoindre Santander UK pour laquelle il a déjà travaillé huit ans (jusqu’en 2009). Désormais directeur général adjoint de la filiale britannique, il en deviendrait donc numéro un.

A lire aussi