SAC Capital paye le prix fort pour ses pratiques

le 14/11/2013 L'AGEFI Hebdo

Jamais une affaire de délits d’initiés n’avait pris une telle ampleur. Et l’amende infligée au hedge fund spécialisé dans les marchés actions SAC Capital Advisors est à la hauteur du scandale : 1,8 milliard de dollars. En acceptant de plaider coupable, le gestionnaire met fin aux poursuites engagées par les autorités américaines. La société de gestion alternative de Steven Cohen aurait mis en place, selon l’accusation, un véritable système permettant aux gérants d’obtenir et d’utiliser des informations privilégiées. De quoi entraîner une enquête du FBI (Federal Bureau of Investigation). Les dérives auraient duré plus de dix ans. SAC Capital a été créé en 1992. Au-delà de l’ardoise financière, Steve Cohen ne pourra plus conseiller des investisseurs tiers. Ces derniers avaient toutefois pris les devants en retirant récemment l’argent confié à SAC Capital. Le fonds va devenir un family office qui gérera la fortune de Steven Cohen estimée à… 9 milliards de dollars.

A lire aussi