Retour à la normale sur le front de la réassurance

le 13/09/2012 L'AGEFI Hebdo

Moins connue que dans le domaine des catastrophes naturelles, la réassurance constitue pourtant un élément crucial de la gestion des risques pour les assureurs-crédit. De fait, les ténors du secteur n’hésitent pas à y recourir pour limiter leurs pertes sur certains de leurs grands risques. Or en ces temps de dégradation de la conjoncture économique et de recrudescence des défaillances d’entreprises, le risque était de voir les prix de la réassurance partir à la hausse. Sur ce point, les réassureurs se veulent rassurants. « En 2011 et 2012, nous avons connu des développements plus favorables que ce que nous avions anticipé, a reconnu Jürgen Gräber, membre du comité exécutif de Hannover Re à Monte-Carlo. L’activité est profitable et nos tarifs devraient donc rester stables. » A l’instar de Munich Re, Hannover Re juge qu’après la grave crise de 2008-2009, le secteur est aujourd’hui « revenu à la normale ». Toutefois, malgré une forte capacité sur le marché, les réassureurs souhaitent avoir « une approche prudente » en matière de souscription, selon Jürgen Gräber qui estime que les ratios de sinistralité « montrent de signes de dégradation modérée ».

A lire aussi