Une recapitalisation des banques européennes se dessine

le 27/10/2011 L'AGEFI Hebdo

Consensus. Le sommet européen du 26 octobre devait en préciser les contours, mais les ministres européens des Finances s’étaient mis d’accord, le week-end précédent, sur une recapitalisation des banques de la zone euro. Ils tablent sur 108 milliards d’euros pour couvrir la dépréciation de 50 % des créances de l’Etat grec. Près de la moitié de l’enveloppe concerne les banques grecques, irlandaises et portugaises, le reste les banques allemandes, italiennes, espagnoles et françaises (moins de 10 milliards pour ces dernières, selon la Banque de France). Mais il n’y a « pas de clarté sur qui va devoir lever et combien. Même la méthodologie de base n’a pas été esquissée », pointaient les analystes de Credit Suisse le 24 octobre. Pour eux, « cette partie du plan européen est moins pertinente que d’autres, comme l’accord sur le FESF (Fonds européen de stabilité financière, NDLR) et des efforts vers une intégration fiscale de l’Eurozone ».

A lire aussi